dossier de presse

Alina est rentrée d’Allemagne, tout en espérant qu’elle ramène Voichita – la seule personne au monde qu’elle aime et qui l’ait jamais aimée – avec elle. Mais Voichita a trouvé Dieu   et Dieu est de tous les amours celui dont il est le plus difficile d’être jaloux.

Cristian Mungiu – rèalisateur

Né à Iași, Roumanie en 1968. Diplômé de la Faculté de Lettres de l’Université „Al.I Cuza” de Iași, en 1993, et de l’Université d’Art Théâtrale et Cinématographique de Bucarest, en 1998. Il a débuté comme réalisateur avec Occident, long métrage dont la première a eu lieu dans la section Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes, en 2002. En 2007, le film 4 mois, 3 semaines et 2 jours a reçu le Palme d’Or à Cannes. Au-delà des collines est son troisième long métrage en qualité de scénariste et réalisateur.

Oleg Mutu – directeur de la photographie

Oleg Mutu, né à Chişinău, URSS, en 1972. Il a obtenu son diplôme à l’Académie d’Études Théâtrales et Cinématographiques de Bucarest en 1998. Il est le directeur de la photographie de films tels La mort de Monsieur Lăzărescu (réalisateur Cristi Puiu, 2005) et 4 mois, 3 semaines et 2 jours (Cristian Mungiu, 2007). Il est le Directeur de la photographie de deux films en compétition à Cannes cette année: Au-delà des collines et Dans la brume, réalisé par Sergueï Loznitsa.

Tatiana Niculescu Bran – biographie

En 2006, lorsque le rédacteur en chef du Bureau du Service international de la BBC à Bucarest, Tatiana Niculescu Bran, a publié « Spovedanie la Tanacu » (« Confession à Tanacu »), un roman non fictionnel, qui enquête sur les événements qui se sont passés au couvent de Tanacu en Roumanie, où une jeune fille en visite chez une novice l’on suppose avoir fait l’objet d’un exorcisme et, quelques semaines après son arrivée, est morte. L’incident s’est passé en 2005 et a fait les gros titres de la presse roumaine et internationale à l’époque. Tatiana Niculescu Bran a suivi le cas et a publié un second roman non fictionnel, « Cartea Judecatorilor » (« Le Livre des Juges »), en 2007, qui est concentré sur le procès du prêtre défroqué qui a célébré l’exorcisme.

Le roman « Confession à Tanacu » a été adapté pour la scène par l’auteur elle-même – une pièce de théâtre mise en scène par Andrei Şerban, pièce dont la première a eu lieu à New York en 2007, au Théâtre LaMama. Tatiana Niculescu Bran a un diplôme de la Faculté de Lettres de l’Université de Bucarest et de l’Institut Européen de Journalisme de Bruxelles. Entre 1995 et 2004, elle a travaillé en tant que présentatrice et productrice de radio pour la Section Roumaine du Service international de la BBC à Londres. Elle a été rédacteur en chef du Bureau du Service international de la BBC entre 2004 et 2008. En 2011, elle a publié le roman « Noptile Patriarhului » (« Les Nuits du Patriarche ») et en 2012 le roman « In tara lui Dumnezeu » (« Au pays de Dieu »), une histoire africaine.

Cosmina Stratan – Voichiţa

Cosmina Stratan, né à Iaşi, Roumanie, en 1984. Elle a fait des études de journalisme et publicité avant d’obtenir son diplôme en arts dramatiques à l’UNATC (l’Université Nationale d’Arts Théâtrales et Cinématographiques) de Bucarest. Elle a travaillé en tant que journaliste à Opinia Studenţească, où Cristian Mungiu a fait ses débuts dans la presse, il y a environ 15 ans. Cosmina a travaillé plus tard en tant que reporter de télévision et a gagné des prix pour ses reportages. Elle a joué dans plusieurs courts métrages pendant ses années d’étude. Son rôle (Voichiţa) dans Au-delà des collines représente sa première apparition dans un long métrage.

Cristina Flutur – Alina

Cristina Flutur, né à Iaşi en 1978. Elle a étudié les langues étrangères à l’Université “Al.I.Cuza” de Iaşi/Jassy, obtenant sa licence en 2000, avant d’étudier les arts dramatiques à Cluj. Juste après avoir obtenu son diplôme, en 2004, elle est devenue comédienne au Théâtre National “Radu Stanca” de Sibiu, où elle travaille à présent. En tant que comédienne de théâtre, elle a interprété une gamme variée de rôles, de Shakespeare et Tchekhov à Steinbeck et Eugène Ionesco. Son rôle (Alina) dans Au-delà des collines représente sa première rencontre avec le film.

 

Valeriu Andriuţă

Valeriu Andriuţă, né en 1967 à Lazovsk, URSS. Valeriu a fait ses études à l’école polytechnique de Chişinău avant d’obtenir son diplôme de comédien à Tbilissi, en Géorgie, en 1993. Il s’est installé à Bucarest et a fait des études de mise en scène, étant diplômé en 1998. Pendant ses années d’étude, il a joué dans tous les courts métrages de fiction de Cristian Mungiu, à partir de 1994. En 2002, il a joué dans le premier long métrage de Mungiu, Occident (Quinzaine des Réalisateurs) Il a monté et mis en scène plusieurs pièces de théâtre, continuant à travailler en tant que comédien de théâtre et film avant de réaliser lui-même quelques courts métrages. Actuellement, il vit en Irlande. Son rôle (Le Prêtre) dans Au-delà des collines représente sa dixième apparition dans un film réalisé par Cristian Mungiu.

 

Dana Tapalagă

Dana Tapalagă, né en 1968, à Botoşani. Elle a commencé à travailler au théâtre local de Botoşani avant même qu’elle ait étudié les arts dramatiques, étant collègue de Vlad Ivanov (4 mois, 3 semaines et 2 jours). Plus tard, elle s’est installée à Bucarest, obtenant son diplôme à l’Académie d’Études Théâtrales et Cinématographiques de Bucarest et elle a été distribuée en plusieurs pièces. Dana travaille à présent en tant que comédienne indépendante, sa voix devenant son principal instrument de travail – dans des annonces publicitaires, à la télévision ou dans le doublage. Son rôle dans Au-delà des collines (Mère Supérieure) est sa deuxième rencontre avec le cinéma après ses débuts en 1995.

voichiţa cosmina stratan
alina cristina flutur
le pretre valeriu andriuţă
mother superior dana tapalagă
soeur antonia cătălina harabagiu
soeur iustina gina ţandură
soeur elisabeta vica agache
soeur pahomia nora covali
monsieur valerică dionisie vitcu
ionuţ ionuţ ghinea
mama elena liliana mocanu
papa nuşu doru ana
dr solovăstru costache babii
professeur luminiţa gheorghiu
docteur radu alina berzunţeanu
l’oficier teodor corban
le policier călin chirilă
camelia cristina cristian
paroissienne tania popa
docteur neagu petronela grigorescu
le lieutenant radu zetu
le capitain ion sapdaru
secretaire diana chirilă ignat
soeur arcadia liana petrescu
soeur eudoxia alexandra agavriloaiei
soeur tatiana alexandra apetrei
soeur sevastiana katia pascariu
soeur anastasia mara căruţaşu
docteur – d.l. cerasela iosifescu
soeur gina ada bârleanu
soeur sandra mariana liurcă
l’assistant gheorghe ifrim
le porter mircea florin jr.
gabi marian adochiţei
infirmiere chef ecaterina ţugulea
une malade nicoleta lefter
un monsieur a voiture adrian ancuţa
georgiana andreea boşneag

réalisateurs

ecrit et réalisé par cristian mungiu

inspiré par les œuvres non fictif de tatiana niculescu bran

directeur de la photographie oleg mutu

décorateurs călin papură, mihaela poenaru

son cristian tarnoveţchi

monteur mircea olteanu